Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Vous avez l’âme créative ? Découvrez le métier de designer. Mais avant d’aller plus loin, sachez qu’il n’y a pas un, mais plusieurs métiers de designer : designer textile, designer industriel, designer intérieur, designer graphique, game designer, designer automobile

En fonction de sa spécialisation, le(la) designer travaille sur des projets très différents.

Gaultier (designer freelance), Valérie et Cyril nous parlent de leur métier et de la formation à suivre pour exercer cette profession. 

En quoi consiste le métier de designer ?

Gaultier : Je suis designer industriel en freelance. Je conçois des objets répondant aux attentes des consommateurs, en suivant un cahier des charges. Je cherche toujours la nouveauté de par le concept, la forme, la matière, la couleur, sans oublier l’essentiel, il faut que ce soit fonctionnel et à un prix abordable. Le designer peut être salarié ou free-lance.

Valérie : Le champ d’action du designer est large. Il peut travailler dans le domaine du packaging, de la voiture, ou encore être spécialisé dans le graphisme des objets ou documents. Le tout est de choisir son domaine de prédilection. Le designer conçoit les objets pour innover, plaire aux clients et générer des ventes, ainsi que dépasser les concurrents.

Cyril : A partir du brief fourni par le service marketing et les normes établies par le bureau d’études, le designer produit des dessins et des maquettes de nouveaux objets. Il propose des nouvelles découpes, des matières nouvelles, en s’appuyant sur les nouveautés technologiques (fibre anti-transpiration par exemple).

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Gaultier : J’aime créer des nouveaux produits. Je suis toujours très fier quand je vois des gens dans la rue utiliser ce que j’ai conçu.

Valérie :  J’adore créer, réfléchir sur un nouveau concept, puis voir le produit fini dans le commerce, utilisé par les consommateurs.

Cyril : C’est un métier très épanouissant, en contact avec d’autres métiers. Ces échanges enrichissent beaucoup notre travail.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Gaultier :  Devoir constamment courir après la rentabilité. Le rêve serait de créer un objet qui rapporterait suffisamment d’argent en royalties pour ne plus se soucier de cela. Cependant, je suis conscient que c’est un paradoxe car cette requête est une facette essentielle de notre métier de designer.

Valérie : Les délais toujours trop courts, et le stress que génère le lancement du produit sur le marché.

Cyril : C’est toujours contraignant, voire agaçant de retravailler un design déjà validé, mais c’est comme cela qu’il sera le plus performant, et donc le plus vendu.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Gaultier : Le designer doit avoir l’esprit pratique, logique, savoir condenser les informations, être créatif, réactif, avoir un bon relationnel, et se tenir informé des avancées technologiques. C’est un métier qui exige d’être toujours dans l’air du temps.

Valérie : Le designer est curieux et imaginatif. Il a pour qualité de se tenir au courant des nouveautés technologiques, de la mode, du comportement du consommateur. C’est quelqu’un qui doit avoir une grande ouverture d’esprit. Avoir un bon coup de crayon me paraît aussi indispensable.

Cyril : Il doit savoir écouter pour répondre au cahier des charges, et savoir se remettre en question. Il faut accepter les critiques et remodeler son travail en fonction des retours des différents services. Évidemment, le designer doit maîtriser parfaitement les outils informatiques.

Quelle est la formation pour devenir designer ?

Après le Bac, de préférence S ou STI option Arts Appliqués, vous pouvez vous inscrire dans des écoles spécialisées ou dans certaines écoles d’ingénieurs qui proposent une option design, comme l’INSA de Lyon.

Après un Bac + 2 : vous pouvez accéder à un DSAA (diplôme supérieur en arts appliqués) de créateur-concepteur, option création industrielle. Il y a également des formations complémentaires pour les ingénieurs ou les commerciaux qui désirent se spécialiser dans la conception de produits (ENSAM, ECP, EMP…), le management du design (IAE de Nancy), ou le design industriel (UTC).

Y a-t-il un concours de designer ?

Vous aurez des concours d’admission qui évalueront vos compétences et votre motivation.

Existe-t-il des écoles de designer ?

Vous pouvez suivre vos études dans des écoles spécialisées comme l’Ecole Boulle ou l’ENSCI à Paris, et les Arts Déco (ces écoles sont très réputées), qui après 5 ans d’études vous délivreront un diplôme en Design. Certaines écoles à distances proposent une formation de designer (Ecole chez soi, Lignes et Formations…).

Quel est le salaire d’un(e) designer ?

Le(la) designer débute en général avec un salaire variant entre 1250 et 1500 € brut / mois, pour atteindre en moyenne entre 2200 et 3000 € brut / mois voire plus en fin de carrière.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Gaultier : Je vous conseille de passer un Bac S ou STI option arts appliqués. Cela vous ouvrira plus facilement les portes des écoles.

Valérie : Multipliez les projets pour avoir de plus en plus d’expériences !

Cyril : Soyez patient et persévérant, car l’idée viendra très vite, par contre, il faudra entre 1 et 3 ans pour voir le produit fini.

Ce métier vous intéresse ? Recevez gratuitement une documentation sur la formation.

Formez-vous de chez vous, à votre rythme grâce à Lignes et Formations. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.


PARTAGER