Créatif et précis, le dessinateur technique, également appelé dessinateur industriel, imagine et dessine un objet à fabriquer. Ce métier vous intéresse ? Découvrez sur cette fiche, les différents éléments et aspects de la profession grâce aux témoignages de Julien, Patrice et Irène qui nous racontent en quoi consiste leur métier. 

En quoi consiste le métier de dessinateur technique ?

Julien : Dans un premier temps, le dessinateur technique cherche à bien comprendre une demande pour ensuite effectuer plusieurs représentations graphiques qui serviront à créer l’objet à fabriquer. Pour cela, il dessine tous les éléments de l’objet, effectue de nombreux calculs et dimensions, jusqu’à l’envoi des schémas qui serviront à la conception des prototypes.

Patrice : Je suis dessinateur industriel depuis trois ans. Je réalise des plans de machines et objets qui donneront naissance à leurs fabrications. Pour effectuer ces plans, j’utilise plusieurs logiciels informatiques, notamment des logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) ou CAO (conception assistée par ordinateur). Tout se passe donc sur ordinateur.

Irène : Je travaille dans un bureau d’études où j’ai pour mission d’étudier la conception d’un objet, réaliser les différents plans, contrôler la faisabilité des pièces et leur assemblage, participer à la réalisation des prototypes et effectuer les améliorations pour ensuite donner naissance à l’objet final.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Julien : C’est un métier qui évolue énormément.

Patrice : J’aime pouvoir travailler avec plusieurs supports et donner libre cours à ma créativité.

Irène : Respecter les délais et garantir un bon travail.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Julien : La pression ressentie car il ne doit pas y avoir d’erreurs une fois en production.

Patrice : Devoir passer de longues heures devant mon ordinateur.

Irène : S’avoir s’adapter n’est pas toujours simple.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Julien : Etre à l’écoute des clients, respecter les délais et contraintes techniques, et de la précision sont selon moi les qualités requises pour exercer ce métier.

Patrice : Il faut être polyvalent et autonome.

Irène : Il faut savoir anticiper et résoudre rapidement d’éventuels problèmes et bien sûr s’adapter aux évolutions liées à notre profession.

Quelle est la formation pour devenir dessinateur(trice) technique ?

Pour devenir dessinateur(trice) technique, il faut être titulaire d’un niveau Bac + 2/3 au minimum :
– BTS design de produits
– BTS conception de produits industriels
– BTS industrialisation des produits mécaniques
– DUT génie mécanique et productique

Il est également possible de poursuivre ses études jusqu’au niveau Bac + 5 et obtenir le diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs qui propose une spécialisation en design industrielle, ou encore le diplôme de création industrielle de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

L’admission aux écoles se fait par concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non, mais des spécialisations existent dans certaines écoles comme mentionnées ci-dessus. Vous pourrez également choisir une formation par correspondance, avec Ecole chez soi par exemple.

Quel est le salaire d’un(e) dessinateur(trice) technique ?

Le salaire net mensuel d’un(e) débutant(e) varie selon son profil et secteur d’activité, mais le(la) dessinateur(trice) technique débute généralement sa carrière au SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Julien : N’hésitez pas à poursuivre vos études pour mieux vous spécialiser.

Patrice : Effectuez un maximum de stages pour acquérir de l’expérience.

Irène : Restez attentifs aux évolutions technologiques pour savoir vous y adapter rapidement et efficacement.