Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Le(la) directeur(trice) de magasin a une double casquette : celle de commerçant(e) et de manager. Ses tâches sont nombreuses et variées mais sa mission principale est de développer son centre de profits en respectant la politique commerciale de l’enseigne. Pour cela, il(elle) assure une bonne coordination des activités du magasin, il(elle) garde un œil sur les chiffres et ses objectifs et manage ses équipes dans ce but.

Apprenez en plus sur le métier de directeur(trice) de magasin grâce aux témoignages de Nathalie, Claude et Mathias qui nous expliquent les ficelles du métier (qualités requises, formations, salaire). 

En quoi consiste le métier de directeur(trice) de magasin ?

Mathias : C’est un métier qui demande une bonne vision stratégique pour développer la rentabilité du point de vente et atteindre ses objectifs : Organiser et négocier des opérations commerciales, contrôler le bon fonctionnement du magasin,  étudier l’agencement des rayons et l’implantation des produits et superviser le personnel sont autant de tâches journalières qui nous incombent.

Claude : Le directeur de magasin est un commerçant et doit donc satisfaire ses clients en leur offrant une excellente qualité de services; mais il est aussi un manager qui doit satisfaire sa direction en faisant progresser la rentabilité de son magasin. Il fixe les axes stratégiques à respecter et délègue les missions opérationnelles à son personnel en charge d’appliquer la stratégie décidée en amont.

Nathalie : C’est un chef d’entreprise avec tout ce que cela comporte. Ses fonctions et ses responsabilités sont nombreuses car il dirige toutes les activités de son magasin. Il doit garder un œil partout et tout le temps pour s’assurer du bon fonctionnement de son enseigne. Il est le référent dans tous les domaines et doit savoir prendre les bonnes décisions pour arriver à ses fins.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Mathias : C’est l’aboutissement d’années d’expériences en tant que simple vendeur puis chef de rayon et chef de département. Je connais toutes les ficelles de ce métier donc je suis à l’aise dans ce rôle de directeur de magasin.

Claude : Je suis le capitaine d’un navire. C’est un travail collectif de satisfaire les clients et d’atteindre les objectifs de l’entreprise. Ce que j’aime le plus, c’est travailler en collaboration avec mes équipes qui sont mes yeux et mes oreilles sur le terrain. Grâce à cela, nous progressons dans nos résultats et dans la qualité de nos services.

Nathalie : La pluralité de nos missions, c’est ce qui fait la richesse de ce poste : De la gestion des stocks aux implantations en linéaires, du suivi de la fréquentation à l’organisation d’opérations commerciales, du recrutement au management des équipes sur le terrain…

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Mathias : Les journées sont longues. On arrive dès 7h du matin pour les livraisons et on reste jusqu’à la fermeture vers 21h ou 22h. C’est une fonction qui demande un investissement personnel en temps très important.

Claude : Il faut arriver à contrôler le stress et la pression importante en toutes circonstances. Il y a des jours où tout va de travers ; on ne sait plus où donner de la tête.

Nathalie : Il est parfois difficile de se concentrer car on est sans arrêts dérangé par le téléphone ou par des employés. Il faut arriver à ne pas trop se disperser en se réservant du temps sous peine de ne pas avancer sur des dossiers importants.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Mathias : C’est une profession qui demande une grande organisation et une rigueur à toute épreuve. Du charisme aidera aussi les responsables à diriger ses équipes comme il se doit.

Claude : La disponibilité est une qualité indispensable à notre fonction. Le responsable de magasin doit également avoir développé une bonne capacité d’écoute et le sens du contact que ce soit avec les clients ou avec ses employés.

Nathalie : Le métier exige de nous beaucoup de dynamisme. Il faut aussi faire preuve de polyvalence et de réactivité pour anticiper, innover et réagir dans toutes les situations.

Quelle est la formation pour devenir directeur(trice) de magasin ?

Aucune formation ne permet de devenir directeur(trice) de magasin dès la fin des études. C’est un métier qui exige de l’expérience sur plusieurs postes pour y accéder.

Un haut niveau d’études sera un accélérateur de carrière et sera privilégié par les recruteurs. Cependant, l’accès à ce poste peut se faire à un niveau BAC +2 en suivant les formations suivantes :

  • BTS Management des unités commerciales.
  • DUT Techniques de commercialisation.
  • Gestionnaire d’unité commerciale option généraliste ou spécialisée.

Certaines formations de BAC +3 à BAC +5 sont assez prisées des recruteurs :

  • Licence pro DistriSup Management (ex DISTECH).
  • Master pro sciences des organisations mention marketing et stratégie, spécialité distribution et relation client.
  • Diplôme d’école supérieure de commerce spécialité distribution ou grande consommation.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non.

Quel est le salaire d’un(e) directeur(trice) de magasin ?

Le salaire d’un(e) directeur(trice) de magasin dépendra de la taille de la structure où il(elle) exerce et donc de ses responsabilités. Par ailleurs, ses performances feront l’objet d’un intéressement aux résultats de son unité.

Un(e) directeur(trice) de magasin touchera une rémunération annuelle moyenne d’environ 25.000 €. Cette moyenne pourra doubler voire quadrupler pour les cadres confirmé(e)s.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Mathias : Les formations spécialisées avec un niveau BAC +5 sont des boosters de carrière. La concurrence est rude et les diplômes pèsent de plus en plus lourd dans la balance.

Claude : C’est un métier où l’expérience compte énormément. Touchez à un maximum de postes en évoluant dans ce secteur pour pouvoir prétendre à la direction d’un magasin plus tard.

Nathalie : La mobilité régionale voir internationale permet une progression de carrière plus rapide.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER