Le docker est un ouvrier portuaire chargé du chargement et déploiement des navires. Retrouvez ci-dessous les témoignages de Bernard, Claude et Henry, tous les trois docker depuis plusieurs années. 

En quoi consiste le métier de docker ?

Bernard : Je suis ouvrier docker depuis trois ans dans l’Ouest de la France. Les missions principales de mon métier sont le suivi des escales des navires, l’organisation du pilotage et la préparation du matériel nécessaire pour les chargements et déchargements.

Claude : Je dirige des engins de levage pour effectuer les opérations de chargement et déchargement des marchandises qui embarquent ou débarquent des navires.

Henry : La profession de docker s’exerce dans les ports de marchandises où nous avons pour mission de préparer le matériel pour charger et décharger les marchandises des containers, guider les conducteurs et déplacer des caisses et des colis.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Bernard : J’aime le travail en équipe.

Claude : C’est un métier qui permet d’évoluer vers des postes à responsabilité.

Henry : J’aime superviser les stocks et garantir le bon déroulement des opérations.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Bernard : Les horaires car nous pouvons travailler de jour comme de nuit.

Claude : C’est un métier très physique.

Henry : Les accidents corporels sont fréquents.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Bernard : Il faut avoir une excellente condition physique pour exercer ce métier.

Claude : Pour devenir docker, il faut être disponible, ponctuel et rapide.

Henry : Motivation, rigueur et disponibilité sont des qualités requises pour devenir docker.

Quelle est la formation pour devenir docker ?

Pour exercer la profession de docker, aucun diplôme n’est exigé, cependant des formations sont assurées au sein des entreprises portuaires.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un(e) docker ?

Pour commencer, un(e) docker gagne le SMIC. Avec l’expérience et en travaillant la nuit, il(elle) peut gagner jusqu’à 3 000  €/ mois.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Bernard : Je leur dirais de ne pas négliger les études car pour évoluer il est préférable d’être au minimum titulaire du baccalauréat.

Claude : Je leur conseillerais de veiller sur leur état physique car c’est un métier exigeant.

Henry : Pour exercer ce métier, il faut être conscient que nous devons être extrêmement flexibles dans nos horaires. Les navires et les marchandises n’attendent pas.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.