Les estimations de coûts et les chiffres sont votre spécialité ? Découvrez ci-dessous le métier d’économiste de la construction et les témoignages de Paul, Aurélie et Christophe qui nous parlent des différentes facettes de leur profession. 

En quoi consiste le métier d’économiste de la construction ?

Paul : Le métier d’économiste de la construction consiste à effectuer une étude de prix qui doit inclure les matériaux, la main d’œuvre et la sécurité pour pouvoir déterminer quels seront les coûts d’une construction.

Aurélie : La mission principale de ma profession est la réalisation des estimations de prix et devis en phase d’avant-projet. Pour cela, je dois estimer les coûts, rédiger des cahiers de charges, contacter les fournisseurs, planifier la programmation des travaux jusqu’à la livraison finale de la construction.

Christophe : Ma profession consiste à chiffrer les coûts envisagés pour une construction. La conception du budget servira à entamer les travaux et, par la suite, je devrai veiller à ce qu’il ne soit pas dépassé et que les travaux respectent les délais stipulés.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Paul : J’aime le relationnel. C’est un travail d’équipe mais aussi très commercial.

Aurélie : Veiller au bon déroulement des travaux.

Christophe : Respecter les délais et m’en tenir au budget prévisionnel.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Paul : C’est un métier qui exige de la mobilité et disponibilité.

Aurélie : Certains préjugés sur le rôle de la femme dans ce milieu persistent de temps en temps. Il faut savoir y faire face et surmonter certains obstacles pour se faire respecter.

Christophe : La pression ressentie car la responsabilité est lourde. En effet, le budget est établi par nous. Nous devons donc savoir le justifier et ne pas commettre d’erreurs.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Paul : Précision, organisation et de bonnes compétences commerciales sont nécessaires pour exercer ce métier.

Aurélie : Il faut être réactif et aimer le relationnel.

Christophe : Être rigoureux, organisé et disponible.

Quelle est la formation pour devenir économiste de la construction ?

Pour devenir économiste de la construction, il est possible d’effectuer un Bac Pro en technicien du bâtiment, études et économie.
Par la suite, de nombreux diplômes de niveau Bac + 2/3 ou 5 permettent de s’orienter vers ce métier :
– BTS études et économie de la construction
– Licence pro bâtiment et construction
– Master génie civil, urbanisme et aménagement, etc.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Vous pouvez choisir de vous former par correspondance, avec Ecole chez soi par exemple.

Quel est le salaire d’un(e) économiste de la construction ?

Le salaire brut mensuel d’un(e) débutant(e) est environ 1650 €.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Paul : Je leur conseillerais d’effectuer plusieurs stages pour être sûr qu’il s’agit de la profession qu’ils souhaiteront un jour exercer et ainsi acquérir de l’expérience.

Aurélie : Poursuivez vos études pour avoir de nombreuses connaissances dans le domaine.

Christophe : Des connaissances en langues étrangères sont de plus en plus appréciées par les recruteurs. En effet, il nous arrive souvent de devoir communiquer avec les clients ou fournisseurs en anglais ou encore en espagnol. Cela dépend du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise.