Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Si vous aimez les animaux, et plus particulièrement les chiens, voici un métier qui devrait vous plaire. L’éducateur(trice) canin(e) (ou, plus précisément, l’éducateur(trice) canin(e) comportementaliste) éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté.  En outre, en plus de travailler sur le comportement du chien, l’éducateur(trice) canin(e) inculque au maître les règles pour être respecté par son animal domestique.

Gaël, Michel, Martine, tous les trois éducateurs canin, nous parlent de leur métier. Découvrez également comment devenir éducateur(trice) canin(e), les écoles, la formation, le brevet professionnel (bp), le salaire… 

En quoi consiste le métier d’éducateur(trice) canin(e) ?

Gaël : L’éducateur canin a pour mission d’éduquer les chiens qui lui sont confiés et qui, souvent,  présentent des troubles du comportement : peur, anxiété, aboiements intensifs, agressivité, propreté, ou encore qui abîme les biens de son maître dès que celui-ci a le dos tourné. L’éducateur canin fait également un travail avec le maître pour lui donner les pistes pour que son chien trouve enfin sa place et son équilibre au sein de la famille.

Michel : L’éducateur canin apporte un minimum d’obéissance au chien pour l’éduquer («assis», «couché», «pas bouger», «à ta place», «pas tirer», etc.) pour le sociabiliser. Le chien aura ainsi des repères et pourra mieux accepter les choses qu’on lui interdit. Il y a aussi des gens qui viennent me voir avant l’arrivée du chiot, pour connaître les bons gestes à appliquer d’entrée.

Martine : Un chien a besoin de repères. Quand il est chiot, les maîtres ont tendance à le laisser tout faire, mais après il leur est difficile de gérer leur chien. C’est là qu’ils font le plus souvent appel à l’éducateur canin. Mon rôle est de l’éduquer afin qu’il se comporte bien en société, et que ses maîtres retrouvent le plaisir de vivre avec lui.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Gaël : Le contact avec les chiens et le plaisir de voir les maîtres heureux de voir leur chien enfin bien se comporter, donc bien dans leur peau.

Michel : J’aime m’occuper des chiens et travailler dehors. Je n’aurais pas pu travailler derrière un bureau toute la journée.

Martine : J’aime apprendre au maître à communiquer avec son chien. Il pourra ensuite lui inculquer des notions d’obéissance et tous les deux découvriront une nouvelle façon beaucoup plus paisible de vivre ensemble.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Gaël : Les maîtres à qui on explique les méthodes à suivre et qui, une fois chez eux, n’en appliquent aucune. Le travail fait avec le chien ne sert à rien si le maître n’applique pas les règles à la maison.

Michel : Les gens qui pensent qu’éduquer un chien prend une ou deux séances, c’est faux. Il faut du temps pour changer les habitudes du chien… et du maître.

Martine : Le salaire et le manque de reconnaissance du métier. Beaucoup nous prennent pour des bénévoles et s’étonnent de devoir payer nos services. Ils ne se rendent peut-être pas compte que nous sommes des experts canins.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Gaël : La passion des animaux en général, l’écoute, la réactivité, et beaucoup de pédagogie.

Michel : Un bon éducateur canin doit être patient, tolérant, connaître les bon gestes, surtout face à un chien agressif.

Martine : Aimer les chiens bien sûr, et avoir de l’autorité, car c’est principalement cela qui manque à leur éducation.

Quelle est la formation pour devenir éducateur(trice) canin(e) ?

Vous pourrez exercer en tant qu’éducateur(trice) canin(e) en obtenant le Brevet Professionnel d’Educateur Canin (Diplôme d’Etat). La formation dure 2 ans en alternance (1 semaine en centre, 2 semaines en entreprise). Vous suivrez 1200h en centre (MFR) et 2240h en entreprise sur les 2 ans. Vous devrez trouver une entreprise qui vous accueillera en contrat d’apprentissage.

Y a-t-il un concours d’éducateur(trice) canin(e) ?

Pour exercer en tant qu’éducateur(trice) canin(e), vous devez posséder le Certificat de Capacité qui est une autorisation administrative permettant d’exercer une activité en relation avec les animaux domestiques. Il s’agit d’un test d’évaluation de 30 questions en QCM. 18 bonnes réponses suffisent pour réussir le test et obtenir le Certificat de Capacité à travailler avec des animaux domestiques.

Existe-t-il des écoles d’éducateur(trice) canin(e) ?

Oui, ce sont les MFR (Maison Familiale Rurale). Certaines écoles à distance proposent des formations pour devenir éducateur(trice) canin(e). C’est le cas d’Ifsa, Woodenpark, Caniscool pour ne citez qu’eux.

Quel est le salaire d’un(e) éducateur(trice) canin(e) ?

L’éducateur(trice) canin(e) débute en général sa carrière avec un salaire au SMIC. Il pourra atteindre jusqu’à 1800 € brut / mois en fin de carrière.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Gaël : Faites d’abord du bénévolat, dans les SPA par exemple, pour voir si le métier vous plaît.

Michel : Soyez dynamique et motivé.

Martine : N’ayez pas peur de vous lancer. Si vous avez la passion vous y arriverez !

Ce métier vous intéresse ? Recevez une documentation sur la formation à distance.

Formez-vous de chez vous, à votre rythme grâce à IFSA. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.


PARTAGER