L’éducateur sportif n’est pas uniquement un animateur sportif . C’est un professionnel certifié qui intervient afin de partager son expertise en encadrant un public varié. Les entraînements qu’il dispense dans sa discipline passe de la simple initiation à l’entraînement sportif de compétition.

Retrouvez dans cette fiche Fabrice, Brigitte et Simon qui nous parlent de leur métier qui reste avant tout une passion. Découvrez aussi la formation d’éducateur sportif (concours, brevet d’Etat d’éducateur sportif…) à suivre pour trouver un emploi d’éducateur sportif dans lequel vous vous épanouirez. 

En quoi consiste le métier d’éducateur sportif ?

Fabrice : Fan inconditionnel de football, j’ai toujours voulu en faire mon métier. Je joue en CFA à Lens avec des amis et j’enseigne dans le cadre de ma profession d’éducateur sportif. Concrètement, j’anime des entraînements où j’interviens sur les aspects techniques : les gestes, les postures à adopter pour aider les participants à progresser – et j’organise des matchs aussi.

Brigitte : Pour faire simple, j’encadre petits et grands autour de la pratique de ma passion : la danse. J’anime des séances de danse classique et contemporaine dans le cadre d’initiations et de perfectionnement à cette discipline technique. Faire découvrir et partager sont les maitres-mots dans ce métier.

Simon : Je suis moniteur de golf. C’est un sport très en vogue qui rencontre de plus en plus de succès auprès de tous les publics. Mon métier, c’est de faire du coaching sportif en quelque sorte. J’apprends les bases, les règles, les techniques pour que les gens s’initient et deviennent pourquoi pas les prochains Tiger Woods !

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Fabrice : Ce qu’il y a de plus beau dans ce métier ? Pratiquer mon sport favori dans le cadre de ma profession. C’est tout ce que je pouvais espérer de mieux pour être heureux.

Brigitte : Je suis ravie de pouvoir partager ma passion et donner l’envie d’aller plus loin. Je me souviens quand j’ai découvert la danse vers 5 ans pendant une initiation scolaire : c’est ce qui m’a poussé à prendre des cours et à en faire mon métier finalement.

Simon : Travailler au grand air loin des bureaux et du stress des citadins. C’est un métier où l’on s’évade, on prend le temps ; en particulier dans le golf qui demande patience et précision. C’est une discipline très formatrice et utile dans la vie de tous les jours.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Fabrice : Je suis amené à faire des entraînements jusqu’à 22h ou à être en déplacement. Ce n’est pas toujours facile de concilier ce métier avec une vie familiale.

Brigitte : C’est un métier exigeant physiquement qui demande toujours d’être au top de sa forme.

Simon : La saisonnalité et les intempéries font que je ne pratique ce métier qu’une partie de l’année malheureusement.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Fabrice : Il faut être un bon animateur et savoir donner envie. Les gens qui viennent participer sont là pour se détendre alors il ne faut pas oublier l’aspect ludique.

Brigitte : Il faut déjà être passionné par la discipline que l’on souhaite enseigner. Ensuite, il faut savoir être à l’écoute et aimer travailler avec des enfants et des adolescents.

Simon : Avoir de la pédagogie pour expliquer clairement et simplement les choses. Il faut aider les participants à assimiler le plus facilement possible les techniques pour qu’ils y trouvent du plaisir.

Quelle est la formation pour devenir éducateur sportif ?

L’accès au métier d’éducateur sportif nécessite soit :

  • L’obtention d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) dans la majorité des disciplines.
  • L’obtention d’un Brevet d’État d’Éducateur Sportif (BEES) 1er degré dans quelques disciplines.
  • La Validation partielle des Acquis et de l’Expérience (VAE) est également un moyen d’accéder à ce métier.

Pour être admissible au BPJEPS, il vous faudra, selon les spécialités, avoir une expérience ou un brevet dans l’animation.

Y a-t-il un concours d’éducateur sportif ?

Si vous voulez exercer dans la fonction publique, il vous faudra passer un concours spécifique constitué, entre autre, d’épreuves physiques.

Existe-t-il des écoles d’éducateur sportif ?

Non.

Quel est le salaire d’un éducateur sportif ?

Un éducateur sportif débutant commencera avec le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Fabrice : Avoir le BAFA est une bonne entrée en la matière et cela vous permet de voir si ce métier est fait pour vous ou non. N’oubliez pas non plus que le nerf de la guerre, c’est votre condition physique !

Brigitte : C’est un métier formidable mais n’oubliez pas de prévoir une reconversion par la suite.

Simon : Pratiquer sa passion dans le cadre d’une profession ça n’a pas de prix alors si ca vous intéresse, vous savez ce qui vous reste à faire.