Spécialiste des chantiers d’aménagements paysagistes, l’entrepreneur paysagiste est un véritable artiste. Ce métier en contact direct avec la nature vous intéresse ? Découvrez les témoignages de Cynthia, Ophélie et Owen qui nous parlent de leur profession (qualités requises, formations, salaire, etc.). 

En quoi consiste le métier d’entrepreneur paysagiste ?

Cynthia : Le monde du jardinage m’a toujours attiré. Je me suis vite orientée vers la profession de paysagiste dont j’exerce la profession depuis plus ou moins trois ans. Mon métier consiste à répondre aux besoins de clients. Dans un premier temps, j’analyse avec les clients ce qu’ils souhaitent pour ensuite tout mettre en œuvre et créer un jardin aménagé.

Ophélie : Ce métier consiste à créer plusieurs types de plans paysagers tels que des parcs ou des jardins. J’exerce ma profession dans une collectivité territoriale où j’ai pour mission de veiller à plusieurs espaces verts de la commune.

Owen : Je suis entrepreneur paysagiste depuis cinq ans. Mon métier consiste à assurer des interventions auprès des particuliers ou entreprises. Je dois ainsi établir et faire valider des devis, effectuer de nombreuses interventions sur les chantiers, manager mon équipe et satisfaire les attentes des clients.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Cynthia : Travailler en contact direct avec la nature.

Ophélie : Pouvoir laisser libre cours à mon imagination.

Owen : Le relationnel avec les clients.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Cynthia : C’est un métier très physique qui demande beaucoup de disponibilité.

Ophélie : Travailler en plein air en hiver est très dur. Ainsi, nous passons plus de temps au bureau en hiver et plus en temps en plein air lorsqu’il fait beau.

Owen : Il faut tenir compte des rythmes de la nature ce qui n’est pas évident à expliquer à certains clients.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Cynthia : De nombreuses connaissances en horticulture, jardinerie, techniques de construction et d’adduction d’eau,  en voirie et réseaux divers.

Ophélie : Il faut être minutieux, rigoureux et organisé.

Owen : Il est important de savoir écouter les besoins des clients, être disponible et créatif.

Quelle est la formation pour devenir entrepreneur paysagiste ?

Pour devenir entrepreneur(euse) paysagiste, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 5 en tant qu’ingénieur-paysagiste.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

L’admission aux écoles d’ingénieur se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, notamment l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage ou encore les Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture et de Paysage à Bordeaux et Lille. Si vous souhaitez en parallèle vous préparer ce métier à distance, vous pouvez contacter une école comme Natura-dis qui propose une formation à ce métier.

Quel est le salaire d’un entrepreneur paysagiste ?

Le salaire brut mensuel d’un(e) débutant(e) est de 1450 euros environ.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Cynthia : Soyez très créatif et minutieux.

Ophélie : Multipliez les stages pour acquérir de l’expérience.

Owen : Développez des compétences commerciales pour pouvoir faire la différence auprès des potentiels clients.