Ce métier vous intéresse ? Formez-vous de chez vous grâce à notre partenaire. Plus d’informations et documentation gratuite en bas de cette page.

100 000. C’est le nombre de gardien(ne)s de la paix en France. Encadré(e) d’un commissaire de police ou d’un officier de police, le(la) gardien(ne) de la paix a pour principales missions de maintenir de l’ordre et la sécurité.

Olivia, Jérôme et Jean-Pierre nous parlent de leur quotidien. Retrouvez toutes les informations concernant ce métier pas tous les jours facile à exercer. Au programme : le concours de gardien(ne) de la paix, le salaire en début et fin de carrière, la formation pour devenir gardien(ne) de la paix. Profitez aussi du forum en bas de cette page pour poser toutes vos questions à propos du métier de gardien(ne) de la paix. 

En quoi consiste le métier de gardien(ne) de la paix ?

Olivia : Le gardien de la paix  a pour mission le maintien de l’ordre, la surveillance et la sécurité routière. La plupart du temps, nous portons l’uniforme et l’arme mais, selon nos interventions, nous pouvons être amenés à travailler en tenue civile.

Jérôme : Le gardien de la paix intervient sur les accidents graves, sur les infractions au code de la route, fait beaucoup de contrôles de vitesse, et de contrôles contre la prise de stupéfiants ou d’alcool au volant. Son rôle est de veiller à la sécurité des civils et au respect de la loi.

Jean-Pierre : Sédentaire ou mobile, le gardien de la paix  doit faire respecter la loi et veiller à la sécurité de la population. Pour ce faire, il intervient en cas de vol, d’infractions, de contrôles divers (vitesse, alcoolémie, stupéfiant), d’accidents… Il travaille essentiellement dans la rue (à pied, en vélo, ou en voiture) en uniforme ou en civil.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Olivia : Gardien de la paix est un métier passionnant qui permet d’être à la fois sur le terrain et dans les bureaux. De plus, ce métier permet à ceux qui le souhaitent d’évoluer en passant des concours interne.

Jérôme : J’adore être dans l’action, sur le terrain avec mes collègues.

Jean-Pierre : C’est un métier qui bouge où chaque journée est différente. Je me sens utile pour la population et c’est cela que j’aime.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Olivia : L’odeur des cellules de dégrisement…

Jérôme : Devoir employer la force pour faire appliquer la loi. Notre métier est souvent mal perçu, ce n’est pas toujours facile à gérer nerveusement.

Jean-Pierre : Intervenir sur un accident grave est toujours pénible, surtout lorsqu’il y a décès. Les horaires décalés sont aussi contraignantes.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Olivia : Il faut une bonne condition physique et mentale pour exercer ce métier, de l’écoute, et de la diplomatie. Je pense qu’il faut aussi avoir un minimum d’autorité.

Jérôme : Le gardien de la paix  doit être dynamique, réactif, connaître la loi, et les techniques de défense. Il doit être ouvert d’esprit et savoir se montrer pédagogue pour expliquer à la personne en infraction pourquoi on la verbalise.

Jean-Pierre : Il est indispensable de savoir garder son sang-froid dans toutes les situations, et d’avoir un certain courage.

Quelle est la formation pour devenir gardien(ne) de la paix ?

Dès que vous aurez obtenu le concours de gardien(ne) de la paix, vous suivrez une formation de 12 mois, dont 3 mois de stage, dans une école de Police. Ensuite, par le biais de concours internes, vous pouvez monter en grade pour devenir brigadier(ère), brigadier(ère)-chef puis brigadier(ère)-major. Il est aussi envisageable de changer de corps et devenir lieutenant ou commissaire de police.

Y a-t-il un concours de gardien(ne) de la paix ?

Oui, il s’agit du concours de gardien(ne) de la paix. Pour s’y présenter, il faut avoir entre 17 et 35 ans, mesurer au minimum 1,60 m, et avoir le baccalauréat. Si  vous n’avez pas le bac, vous pouvez vous présenter si vous avez 3 ans d’expérience professionnelle.[/tab]

Existe-t-il des écoles de gardien(ne) de la paix ?

Oui, ce sont les écoles de Police, accessibles uniquement si vous avez obtenu votre concours.

Quel est le salaire d’un(e) gardien(ne) de la paix ?

Le(la) gardien(ne) de la paix débute avec un salaire de 1300 € / mois. En fin de carrière, le salaire d’un(e) gardien(ne) de la paix atteint 2600 € / mois.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Olivia : Sachez que la Direction Départementale de la Sécurité Publique peut vous aider à préparer votre concours de gardien de la paix (oraux blancs…).

Jérôme : Ayez en tête que les meilleurs amis de votre avenir seront votre motivation et votre travail.

Jean-Pierre : Ce métier est vraiment passionnant et vous ouvre en plus la porte de certaines spécialités comme maître-chien, motocycliste, ou encore secouriste en montagne…

Ce métier vous intéresse ? Recevez gratuitement une documentation sur la formation.

Formez-vous de chez vous, à votre rythme grâce à Cours ServaisRemplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.


PARTAGER