Ingénieur télécom et réseaux

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Lancez-vous ! 🚀

Lancez-vous ! 🚀

Que souhaitez-vous ? *

Spécialiste du bon fonctionnement des réseaux de télécommunication, le métier d’ingénieur télécom et réseaux est en constante expansion et ne manque pas de travail.

Retrouvez sur cette fiche, les témoignages de William, Cassandra et Billy, tous les trois ingénieur(e)s télécom et réseaux qui nous parlent de leur métier.
Ainsi que plusieurs informations pour savoir comment accéder à ce métier (études, salaire, qualités requises…). 

En quoi consiste le métier d’ingénieur télécom et réseaux ?

William : Ce métier consiste à s’occuper du fonctionnement du réseau existant chez un client final ou en entreprise. Il s’agit de vérifier leur bon fonctionnement, la sécurité, l’accès au réseau, etc. En entreprise, nous pouvons concevoir l’architecture du réseau de communication.

Cassandra : Etre ingénieur télécom et réseaux c’est avoir pour mission l’installation et la maintenance d’un réseau de communication.

Billy : Cette profession consiste à développer des techniques de communication et de répondre à des cas de problème ou de panne. Pour cela, nous pouvons travailler en entreprise ou directement chez un client, ou encore en avant-vente où nous avons pour mission de rédiger les parties techniques d’offres commerciales.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

William : C’est un métier prestigieux qui nous permet une stabilité d’emploi. De plus, nous avons la possibilité de développer des compétences personnelles comme le sens de l’organisation.

Cassandra : Cette profession a comme avantage de pouvoir être exercée dans plusieurs environnements (constructeur, intégrateur, entreprise, client final, consultant en SSII, avant vente…).

Billy : C’est un métier privilégié qui ne manque pas de travail. Avec quelques années d’expérience, il est possible de devenir chef de projet.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

William : C’est un métier qui peut devenir assez répétitif.

Cassandra : J’aime moins la partie commerciale de ce métier.

Billy : Ce métier peut être stressant dû à la gestion de plusieurs problèmes.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

William : Il faut avoir de solides compétences techniques, être organisé, rigoureux et méthodique.

Cassandra : C’est un métier qui demande de bien connaître le côté technique de celui-ci mais aussi d’avoir des compétences commerciales.

Billy : Il faut être organisé, savoir gérer plusieurs projets en même temps, être compétent et rigoureux.

Quelle est la formation pour devenir ingénieur télécom et réseaux ?

La voie la plus utilisée reste celle des écoles d’ingénieur(e)s.
Cependant, il est aussi possible d’aller en université et de préparer un master en informatique (Bac +5), option réseaux et télécommunications.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’admission en école d’ingénieur(e)s se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Il n’existe pas d’écoles spécialisées dans ce métier, cependant nous pouvons compter plus de 150 écoles d’ingénieur(e)s généralistes en France.

Quel est le salaire d’un ingénieur télécom et réseaux ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) se situe entre 2500 € et 3000 € net mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

William : Soyez créatif, rigoureux et dynamique.

Cassandra : Ne vous laissez pas abattre par les obstacles. Le succès vous mènera à des postes prestigieux.

Billy : Il faut être organisé, compétent et minutieux.

Webinar

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Lancez-vous ! 🚀

Lancez-vous ! 🚀

Que souhaitez-vous ? *

Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.