Juge d’instruction

Vous souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit.

Magistrat du tribunal de grande instance, le  juge d’instruction enquête plusieurs affaires et prend des décisions (ordonnance de non-lieu ou renvoi de la personne au tribunal pour qu’elle soit jugée).

Vous souhaitez en connaitre plus sur ce métier ? Retrouvez sur cette fiche toutes les informations pour savoir comment devenir juge d’instruction (témoignages, salaire, études, qualités requises…). 

En quoi consiste le métier de juge d’instruction?

Léa : Etre juge d’instruction c’est enquêter une affaire sur des faits comme par exemple, un meurtre, un vol ou un viol. Il analyse le nombre de preuves existantes contre le suspect pour qu’ensuite celui-ci soit jugé ou non par un tribunal.

Eric : Ce métier consiste à enquêter sur des crimes ou des délits complexes. Pour cela, il faut rassembler toutes les éléments pouvant servir de preuves. Nous pouvons aussi interroger des victimes ou des personnes mise en examens.

Flora : Cette profession consiste à garantir l’impartialité d’une enquête, donc il faut rassembler toutes les pièces d’une infraction, rechercher des preuves, faire le point avec les enquêteurs, se déplacer sur les lieux etc. afin d’établir des faits.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Léa : J’aime être en contact avec plusieurs personnes : les suspects, victimes, les enquêteurs et tous les autres interlocuteurs afin de rechercher la vérité.

Eric : J’ai toujours été très curieux et ce métier me permet d’enquêter sur des affaires sérieuses et de comprendre ce qu’il s’est passé.

Flora : J’aime beaucoup le fait d’être au service de la communauté.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Léa : Le côté émotionnel. Il est parfois difficile de résoudre des affaires. Il ne faut pas prendre de parti ni se laisser influencer.

Eric : Le regard de la société. Nous devons faire face à différentes opinions, d’un côté nous avons les personnes qui nous comparent à des « héros » et d’autres aux « méchants ».

Flora : C’est un métier très stressant car en réalité nous décidons sur l’avenir d’une personne et sommes donc partiellement responsable de leur futur.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Léa : Il faut avoir un sens des responsabilités très développé, être organisé et surtout savoir gérer une enquête.

Eric : Ecoute, responsabilité, organisation et force de caractère sont les qualités requises pour exercer ce métier.

Flora : Il faut aimer le relationnel, être un bon observateur et indépendant.

Quelle est la formation pour devenir juge d’instruction ?

Pour devenir juge d’instruction, il faut tout d’abord être titulaire d’un Master 1 en droit ou d’un diplôme d’institut d’études politiques pour ensuite être admis à l’Ecole Nationale de la Magistrature dont le cursus s’effectue en 31 mois.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui. L’admission à l’Ecole Nationale de la Magistrature se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, l’Ecole Nationale de la Magistrature de Bordeaux est celle qui transmet le diplôme de juge aux affaires familiales.

Quel est le salaire d’un juge d’instruction ?

En formation, l’élève magistrat est rémunéré environ 1600 € net mensuel. En début de carrière, le salaire est de 2100 € net mensuel environ.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Léa : Soyez persuasif, observateur et organisé.

Eric : Il faut avoir un fort caractère et surtout ne pas laisser les émotions prendre le dessus.

Flora : Soyez rigoureux, organisé car être juge d’instruction c’est aussi savoir gérer une équipe, et bien sûr très observateur.

A la recherche du métier qui "matche" parfaitement à votre profil et vos ambitions ? Essayez gratuitement la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se).






Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté.