Logisticien

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Le logisticien est le responsable de la circulation des marchandises. Il peut intervenir dans plusieurs secteurs, notamment les transports ou encore la grande distribution.

Ce métier vous intéresse ? Découvrez comment devenir logisticien ainsi que les témoignages de Juliette, Lucas et Sylvie, tous les trois logisticiens, qui nous parlent de leur métier (salaire, études, qualités requises, inconvénients du métier…). 

En quoi consiste le métier de logisticien ?

Juliette : Ce métier consiste à être le responsable des flux de marchandises qui doivent être livrés. Pour cela, dans un premier temps il faut réceptionner les produits (matières premières et autres matériaux) puis les expédier en produits finis.

Lucas : Etre logisticien c’est organiser les flux de marchandises dans diverses entreprises. Il peut s’agit d’une entreprise de transport, commerciale ou industrielle. Nos missions consistent à réceptionner et approvisionner les produits, gérer les commandes, les expédier et optimiser les achats.

Sylvie : Ce métier consiste optimiser les flux de marchandises, s’occuper du stockage, de la manutention et des transports. Nos actions quotidiennes comportent le traitement des commandes, la gestion des magasins de stockage, l’expédition des produits finis ou encore l’organisation des équipes de travail.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Juliette : C’est un métier qui bouge énormément, où nous nous sentons réellement responsable et utile.

Lucas : J’aime le fait de pouvoir exercer plusieurs tâches à la fois et gérer aux mieux les produits.

Sylvie : Ce que je préfère est d’assurer un bon travail tout en réussissant une réduction de coût importante.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Juliette : C’est un métier très stressant.

Lucas : Les horaires instables, car nous sommes responsables du bon fonctionnement du stockage et expédition des produits ce qui nous oblige souvent à rester de longues heures dans les locaux et de se déplacer.

Sylvie : La pression et le stress ressentis.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Juliette : Il faut absolument être organisé et rigoureux.

Lucas : Ce métier demande de la rigueur avant tout mais aussi de la diplomatie et des compétences en langues étrangères.

Sylvie : Pour être logisticien il faut être minutieux, rigoureux, organisé, savoir gérer une équipe, donc être dotée de solides compétences humaines.

Quelle est la formation pour devenir logisticien ?

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 2 au minimum. Pour être cadre, il est souvent exigé un diplôme Bac + 5 :

• BTS transport et prestations logistiques ;
• DUT gestion logistique et transport ;
• Licence pro logisticien ;
• Licence pro management de la chaîne logistique ;
• Master pro transports, logistique, territoire et environnement…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

L’admission à certaines écoles, comme les écoles d’ingénieurs ou de commerce, se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un logisticien ?

Un logisticien peut toucher jusqu’à 2600 € brut mensuel. Cependant, ce métier a l’avantage d’évoluer et il est possible de devenir responsable de la logistique et avoir 5000 € brut comme salaire mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Juliette : Soyez extrêmement organisé et minutieux dans ce que vous faites.

Lucas : N’hésitez pas à poursuivre vos études pour vous perfectionner dans le métier.

Sylvie : Des connaissances en langues étrangères sont fortement appréciées, notamment en anglais.

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.