Vous aimez le milieu aquatique et vous recherchez un métier humain ? Devenez maître-nageur sauveteur (aussi appelé “éducateur sportif des activités de la natation”).

Découvrez ce métier à travers les témoignages de Coline et François maîtres-nageurs dans une piscine municipale et Roméo, maître-nageur dans un centre de remise en forme. 

En quoi consiste le métier de maître-nageur sauveteur ?

Coline : Ce métier consiste à assurer la sécurité des lieux de baignades : plages, parcs aquatiques, piscines… Pour cela, il faut être prêt à secourir à n’importe quel moment et être complètement à l’aise en milieu aquatique.

François : Mon métier consiste à assurer la sécurité des baigneurs mais je donne aussi des cours de natation à plusieurs publics et notamment à des petits groupes scolaires.

Roméo : Etre maître-nageur sauveteur c’est garantir la sécurité des nageurs et des baigneurs dans tous les lieux de baignades, que ce soit à la plage ou dans les piscines. Il est aussi possible de donner des cours de natation.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Coline : J’ai toujours aimé le contact de l’eau. C’est pour moi un réel plaisir de pouvoir exercer une profession en milieu aquatique.

François : Ce que j’aime le plus c’est enseigner la natation aux plus jeunes, de voir leur émerveillement une fois qu’ils arrivent à nager.

Roméo : J’aime la dimension humaine qui est selon moi la plus importante dans ce métier. J’apprécie plus particulièrement les relations qui se tissent avec les apprenants à la natation.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Coline : C’est un travail très risqué et il faut parfois faire face à des situations compliquées à gérer physiquement et émotionnellement.

François : Ce métier peut être très épuisant car il exige beaucoup de nous. Peu importe notre âge, il faut toujours que l’on soit en pleine forme.

Roméo : Il y a des jours où devoir regarder et surveiller attentivement un bassin peut être vraiment exténuant.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Coline : Il faut être attentif, aimable et aimer le contact humain.

François : Un maître-nageur sauveteur doit se montrer patient et avoir de bonnes qualités relationnelles.

Roméo : Il est très important d’être concentré, attentif à son environnement et réactif.

Quelle est la formation pour devenir maître-nageur  sauveteur ?

Pour être surveillant(e) de piscines, il faut être titulaire du Brevet National de Sauveteur Secouriste Aquatique (BNSSA). Les maîtres-nageur(euse)s doivent le renouveler tous les 5 ans.
Cependant, pour exercer la profession de maître-nageur(euse) sauveteur(euse) uniquement dans les centres de vacances / loisirs, il suffit d’avoir le Brevet de Surveillant de Baignades.

En plus du BNSSA, le(la) maître-nageur(euse) doit posséder le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport.

Il existe plusieurs spécialités de diplômes nationaux (niveau Bac + 2  /3) qui abordent les notions de sauvetage et sécurité, comme le DESJEPS: le Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Il y a-t-il des écoles pour devenir maître-nageur  sauveteur ?

Non

Quel est le salaire d’un maître-nageur sauveteur ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est de 1400 euros.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Coline : Il ne suffit pas de savoir bien nager pour être maître-nageur sauveteur, il faut aussi aimer le relationnel et savoir respecter les personnes.

François : Soyez prudent, attentif et professionnel.

Roméo : Il faut être en forme et surtout très réactif.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.