Médiateur familial

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit. Besoin d'un conseiller en orientation scolaire ? Découvrez nos supers coachs.

Le médiateur familial est un spécialiste de la gestion des conflits familiaux. Il intervient dans des situations diverses (rupture, divorce, garde des enfants…) afin de rétablir le dialogue, de comprendre et d’apporter des solutions adaptées et répondant aux besoins de chacune des personnes impliquées.

La médiation familiale est un processus complexe permettant la construction ou une reconstruction du dialogue tout en respectant le droit de la famille. Découvrez sans plus attendre la formation de médiateur familial ainsi que les spécificités de ce métier grâce aux témoignages de Mylène, Pascaline et Thierry. 

En quoi consiste le métier de médiateur familial ?

Thierry : Tout dépend des situations : divorces, droits de garde ou encore conflits intergénérationnels… On est d’abord là pour s’entretenir avec les personnes impliquées afin de connaitre les tenants et les aboutissants du conflit qui les oppose. On organise ensuite des rencontres collectives en guidant les discussions afin de trouver une solution adéquate.

Pascaline : On est là pour recevoir des personnes dans un cadre neutre et bienveillant favorisant la reprise du dialogue. Notre but est d’aider les personnes à se comprendre mutuellement, à se mettre à la place de l’autre. Ensuite, on les conseille en tenant compte des attentes de chacun pour que tout le monde y trouve son compte.

Mylène : Mon métier c’est d’aider des familles qui n’arrivent pas ou plus à communiquer. Mon objectif est de trouver un accord mutuellement acceptable et durable pour tout le monde. Sous le nom de médiation familiale se cache écoute attentive et dialogue, le tout de manière objective et impartiale.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Thierry : Aider ces personnes à renouer le contact, à communiquer en bonne intelligence. C’est généralement la clé de la réussite d’une médiation familiale.

Pascaline : Mes parents se sont séparés de manière assez brutale et violente. J’aurais aimé que cela se passe avec plus de douceur et de respect. C’est pour ça que j’ai choisi cette profession. C’est donc tout naturellement que ce que j’aime le plus c’est veiller au bien être des plus jeunes.

Mylène : Aider les familles, c’est mon Leitmotiv. Ce que j’aime, c’est trouver les solutions qui résoudront leurs problèmes, et les faire adhérer à ce plan.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Thierry : Les situations sont parfois très difficiles à gérer. Dans certains cas, ce qu’il y a de mieux à faire, c’est de rediriger certains dossiers vers un autre professionnel qui sera plus à même de leur venir en aide.

Pascaline : Le plus compliqué, c’est quand les petits pâtissent des situations conflictuelles de leurs parents. C’est dur à encaisser car on se sent parfois impuissant et démuni.

Mylène : Notre travail est limité aux conseils. Nous n’avons pas de pouvoir de décision. Au-delà de ça, il y a une vraie part d’administratif à ne pas négliger.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Thierry : Il faut indéniablement de nombreuses qualités humaines. Il y a la capacité d’écoute et le sens du dialogue. La répartie est également une qualité très utile dans ce métier.

Pascaline : Diplomatie et calme rythment nos journées. Il faut aussi savoir prendre du recul. Sans cela, il est difficile d’être efficace.

Mylène : Le respect de la déontologie de notre profession conditionne le bon déroulement d’une médiation familiale. Il faut savoir rester neutre et impartial. Ensuite les années d’expérience améliorent nos compétences.

Quelle est la formation pour devenir médiateur familial ?

Pour devenir médiateur(trice) familial(e), il est nécessaire d’obtenir le Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF). Deux voies s’offrent aux candidat(e)s :

  • La formation dans un institut agrée et pouvant délivrer le DEMF.
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E).

Y a-t-il un concours de médiateur familial ?

Il n’y a pas de concours spécifique pour exercer ce métier.

Existe-t-il des écoles de médiateur familial ?

Oui, des centres de formation sont agréés pour dispenser la formation au Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF).

Quel est le salaire d’un médiateur familial ?

Le salaire d’un médiateur familial est compris entre 1600 € et 2000 € brut par mois. Il faut savoir que la rémunération dépend de la structure dans laquelle le médiateur familial évolue.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Thierry : C’est un métier qui demande une vraie expérience au préalable. Sachez donc cibler vos stages en conséquence par exemple.

Pascaline : Essayer de rencontrer des professionnels pour échanger avec eux. Cela ne peut que vous être bénéfique pour vous aider dans vos choix et orientations professionnelles.

Mylène : Les places sont chères donc préparez-vous bien sans vous décourager si ça ne marche pas du premier coup. Mettez toutes les chances de votre côté en vous renseignant un maximum.

Quel autre métier auriez-vous pu exercer ?

Thierry : Moniteur-éducateur ou éducateur spécialisé. Toujours dans le but d’aider les autres.

Pascaline : AMP (Aide Médico-Psychologique) ou aide-soignante. Depuis mon plus jeune âge, je voulais aider ou soigner.

Mylène : AES. Selon moi, on y retrouve pas mal de points communs avec notre métier. Mais j’aurais pu vous dire psychologue.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.
Animateur socioculturel

Animateur socioculturel

L’animateur socioculturel intervient aussi bien auprès de groupes de juniors que de séniors et dans des établissements diversifiés…
Moniteur éducateur

Moniteur-Educateur

Le moniteur-éducateur accompagne les personnes en difficultés physiques, psychiques ou sociales et à retrouver l’autonomie.
Juge des enfants

Juge des enfants

Le juge des enfants au tribunal est le spécialiste des enfants. Il exerce deux missions principales : sanction et protection des mineurs.
Accoucheur

Accoucheur

L’accoucheur ou la sage-femme est la personne qui accompagne les femmes de leur grossesse jusqu’à la naissance de leur enfant.
Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.
Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas…
Professeur de dessin

Professeur d’arts plastiques

Enseignant des arts pour tous les niveaux scolaires, le professeur d’arts plastiques fait découvrir les différentes techniques et histoires de l’art à ses élèves.
Educateur sportif

Éducateur sportif

Les entraînements qu’il dispense dans sa discipline passe de la simple initiation à l’entraînement sportif de compétition.
Baby-sitter

Baby-sitter

Contrairement à l’assistante maternelle qui s’occupe des enfants à temps plein, la baby-sitter les garde de manière ponctuelle.

Pour résumer

😀 Quel est le rôle du médiateur familial ?

Le médiateur familial est un spécialiste de la gestion des conflits familiaux. Il intervient dans des situations diverses (rupture, divorce, garde des enfants…)

💰 Combien gagne un médiateur familial ?

De 1600€ à 2000€.

👨‍🎓 Quelle est la formation pour devenir médiateur familial ?

Le Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF).

🏫 Quelles sont les écoles pour devenir médiateur familial ?

Les centres de formation sont agréés pour dispenser la formation au Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF).

Envie de vous former ?
+ de 100 formations à distance à découvrir sur Onseforme.com


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Agent immobilier

Agent immobilier

Chargé de vendre ou de louer un bien, l’agent immobilier est l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Éducateur canin

Educateur canin

L’éducateur canin éduque ou rééduque les chiens qui présentent des troubles du comportement comme l’aboiement intempestif, l’agressivité ou encore des problèmes de propreté. 

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.