Adepte des conditions météorologiques, le prévisionniste météo a pour mission de prévoir le temps qu’il fera dans les prochaines heures et prochains jours.

Les phénomènes atmosphériques vous passionnent ? Découvrez sur cette fiche comment accéder au métier de prévisionniste météo ainsi que les témoignages de Virginie, Julie et Paul, qui nous parlent des différents aspects de leur métier (études, salaire, conditions requises, inconvénients du métier…). 

En quoi consiste le métier de prévisionniste météo ?

Virginie : Je travaille chez Météo France depuis plusieurs années. Mon métier consiste à analyser les conditions et phénomènes atmosphériques puis de communiquer les prévisions établies pour les prochaines heures ou prochains jours.

Julie : Etre météorologue ou prévisionniste météo consiste à observer et analyser tous les mouvements atmosphériques grâce à des équipements tels que des satellites. Ensuite, nous diffusons les résultats et prévisions à tous les publics.

Paul : Ce métier consiste à analyser des données atmosphériques dans le but de recueillir des informations, anticiper des risques climatiques et assurer notre sécurité.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Virginie : C’est un métier qui me permet de me sentir utile car nous avons comme principale mission de prévenir et assurer la sécurité de chacun.

Julie : J’aime observer et interpréter des résultats.

Paul : Je préfère établir des prévisions et les communiquer.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Virginie : C’est une profession qui exige beaucoup de notre temps et disponibilité.

Julie : Les horaires car nous devons souvent travailler en soirée et jours fériés.

Paul : Le stress et la pression ressentie.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Virginie : Il faut être un bon observateur et aimer analyser les statistiques.

Julie : Il faut savoir analyser, diagnostiquer et s’adapter aux nouvelles technologies.

Paul : Il est important d’aimer travailler en équipe, savoir analyser, prendre des décisions et communiquer.

Quelle est la formation pour devenir prévisionniste météo?

Pour devenir prévisionniste météo, il faut être titulaire du diplôme de l’Ecole Nationale de météorologie (Bac + 3).

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Oui, l’admission à l’Ecole Nationale de météorologie se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, notamment l’Ecole Nationale de météorologie de Toulouse.

Quel est le salaire d’un prévisionniste météo?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est de 1500 € brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Virginie : N’hésitez pas à prendre des risques et communiquer vos résultats.

Julie : Soyez minutieux, prudent et responsable.

Paul : Adaptez-vous aux nouveaux équipements et technologies qui ne cessent d’évoluer.