Santé

Assistante maternelle

Assistante maternelle

Vous aimez les enfants ? Vous voulez travailler de chez vous ? Le métier d’assistante maternelle est peut-être fait pour vous. Karima, Corinne et Myriam, toutes les trois assistantes maternelles nous parlent de leur métier : le quotidien, le tarif horaire d’un assistante maternelle agréée, la formation pour devenir assistante maternelle, et bien plus encore…

Profitez également des conseils avisés de nos trois passionnées qui vous seront utiles pour vous aider à opter (ou non) pour ce métier de la petite enfance. 

Read moreAssistante maternelle

Santé

Infirmier

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Orthophoniste

Orthophoniste

Ma mission principale consiste à corriger les troubles du langage de mes patients. Je suis, je suis, je suis… Orthophoniste.

Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

Amélie, Pauline et Anissa travaillent auprès des bébés. Leur métier ? Auxiliaire de puériculture. Chaque jour, ces trois femmes font la toilette, soignent, nourrissent et jouent avec des enfants en bas-âge. Contrairement à ce qu’on pourrait croire (ou  espérer), ce n’est pas un métier de tout repos.

Pour nous aider à mieux connaître le quotidien des auxiliaires de puériculture, Amélie, Pauline et Anissa nous parlent de leur métier, des études, des écoles, de la formation et du concours pour devenir auxiliaire de puériculture. Bonus : une vidéo témoignage de 20mn.

En quoi consiste le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Amélie : Le métier d’auxiliaire de puériculture consiste à s’occuper de nourrissons ou d’enfants en bas-âge. L’auxiliaire de puériculture peut exercer en centre hospitalier ou maternité, en PMI  (centre de Protection Maternelle et Infantile), en crèche ou en halte-garderie.

Pauline : Notre rôle est de prodiguer les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant. Nous veillons aussi à la propreté des locaux et du matériel utilisé. Nous aidons les jeunes mamans à découvrir les bons gestes à apporter à leur bébé.

Anissa : Sous la responsabilité de l’infirmière ou de l’éducatrice, l’auxiliaire de puériculture se charge de 5 à 8 enfants en crèche ou halte-garderie. Il anime des jeux qui les éveilleront, veille à leur sécurité, et leur apprend à devenir autonome, en devenant propre ou en mangeant seul comme des grands !

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Amélie : Travailler au contact des enfants bien sûr !

Pauline : J’adore prêter main-forte aux jeunes mamans qui ne connaissent pas encore les bons gestes pour leur bébé.

Anissa : Le côté relationnel avec les enfants, les parents, et l’équipe avec laquelle on travaille.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Amélie : Les conditions de travail difficiles, les horaires qui varient d’une semaine à l’autre… Parfois, le manque de reconnaissance est aussi pesant.

Pauline : Les horaires qui changent régulièrement en cas d’absence ou congés des collègues.

Anissa : C’est un métier physique où on travaille dans le bruit et la plupart du temps le dos plié en deux. De plus, on ne fait pas que garder les enfants, il y a toute la partie hygiène à prendre en compte dans notre travail.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Amélie : L’auxiliaire de puériculture doit avoir de la patience, de l’écoute et de la réactivité, car il faut constamment garder un œil sur les enfants pour éviter le moindre accident.

Pauline : Pour être auxiliaire de puériculture, il faut bien sûr aimer les enfants, mais il faut aussi aimer le contact, car il y a une grosse part de social dans notre métier. Il faut aimer partager ses connaissances et dialoguer. J’estime qu’il faut donc être jovial, dynamique et prévenante.

Anissa : Le relationnel, l’écoute, le professionnalisme, et surtout aimer travailler au contact des enfants !

🍿 Vidéo : le métier d’auxiliaire de puériculture

Quelle est la formation pour devenir auxiliaire de puériculture ?

Pour devenir auxiliaire de puériculture, vous devrez obtenir le Certificat d’Auxiliaire de Puériculture délivré par un institut de formation au métier d’auxiliaire de puériculture.

Y a-t-il un concours d’auxiliaire de puériculture ?

Il y a effectivement un concours à décrocher pour travailler en tant qu’auxiliaire de puériculture. Pour passer ce concours, il faut être âgé(e) de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation et avoir un certificat médical attestant que vous êtes apte à faire ce métier.

Vous devez également soit :

  • avoir un enfant,
  • ou le Diplôme national du Brevet des Collèges,
  • ou le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance,
  • ou une attestation de suivi d’une classe de 1ère préparant au baccalauréat,
  • ou un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué minimum niveau 4,
  • ou avoir travaillé 2 ans dans le secteur de la petite enfance ou 3 ans dans un autre secteur.

Pour le concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture, vous passerez dans un premier temps, une épreuve écrite de 2 heures portant sur le programme de biologie humaine, nutrition et alimentation du brevet d’étude professionnelle carrière sanitaires et sociales

Si vous avez validé votre diplôme de BEP sanitaires et sociales vous serez dispensés de cette épreuve.

Si vous avez obtenu un minimum de 10/20 à l’épreuve écrite, vous passerez dans un second temps une épreuve orale de 15 mn face à un jury de professionnels et d’enseignants sur un sujet d’ordre sanitaire et social.

Ensuite, si vous réussissez le concours, vous serez déclaré admissible, et selon votre classement et votre âge (priorité au(à la) plus âgé(e)) vous aurez la priorité ou non pour rentrer dans un institut de formation.

Existe-t-il des écoles d’auxiliaire de puériculture ?

Vous pouvez devenir auxiliaire de puériculture en passant le Certificat d’Auxiliaire de Puériculture auprès d’un institut de formation. Il y en a partout en France. La formation dure 10 mois avec des stages. Vous ferez 35h/semaine. Ces écoles spécialisées sont payantes, leur prix varie selon les instituts. Plusieurs organismes de formation à distance préparent également au concours (Croix Rouge, Cours Minerve, Educatel…)

Quel est le salaire d’un(e) auxiliaire de puériculture ?

Le salaire d’un(e) auxiliaire de puériculture varie selon l’échelon et l’établissement pour lequel il(elle) travaille. L’auxiliaire de puériculture gagne généralement 1800€ brut/mois en début de carrière, pour atteindre approximativement 2300€ brut/mois en fin de carrière.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Amélie : De bien se renseigner avant de se lancer, car on idéalise souvent les métiers du secteur de l’enfance. Les conditions de travail ne sont pas toujours roses, c’est pourquoi l’amour du métier prime pour s’épanouir.

Pauline : Je pense qu’il faut avoir en tête que bien sûr, notre travail est axé sur l’enfant, mais qu’il n’a pas que ça, qu’il y a aussi le côté hygiène et relationnel (on travaille souvent rien qu’entre femmes alors parfois, ça fait des étincelles, mais c’est très vite oublié !).

Anissa : C’est un métier qui demande beaucoup d’énergie, alors si vous avez la pêche et que vous aimez les enfants, ce métier est fait pour vous !

Quel autre métier auriez-vous pu exercer ?

Amélie : J’ai toujours souhaité travailler en crèche. Pour être honnête, je ne me vois pas faire autre chose.

Pauline : EJE ou, de manière générale, travailler auprès de personnes en situation de handicap.

Anissa : Psychologue, orthophoniste ou assistante sociale.

Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas…
Orthophoniste

Orthophoniste

Ma mission principale consiste à corriger les troubles du langage de mes patients. Je suis, je suis, je suis… Orthophoniste.
Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.
Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.
Psychomotricien

Psychomotricien

Le psychomotricien s’attaque à l’origine psychologique du handicap ou du trouble et propose des activités d’éveils ou de relaxation.

Pour résumer

💰 Quel est le salaire de l’auxiliaire de puériculture ?

Entre 1 800€ et 2 300€.

🏥 Où travaille l’auxiliaire de puériculture ?

En centre hospitalier, en maternité, en PMI  (centre de Protection Maternelle et Infantile), en crèche ou en halte-garderie.

🤰Quelles écoles forment au métier d’auxiliaire de puériculture ?

La plus connue est la Croix Rouge.

🎓 Quelle diplôme faut-il pour exercer en tant qu’auxiliaire de puériculture ?

Le Certificat d’Auxiliaire de Puériculture

Aide médico-psychologique

Aide Médico-Psychologique

L’Aide Médico-Psychologique travaille auprès de personnes handicapées physiques ou mentales sévères, ou de personnes âgées dépendantes.

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmier / Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. C’est lui qui encadre les auxiliaires de puériculture et les éducateurs de jeunes enfants. La puéricultrice exerce à l’hôpital, en PMI ou encore en crèche.

Découvrez le métier de puéricultrice à travers les témoignages de Marie-Paule, Katia et Caroline. Retrouvez également des informations concernant la formation, le concours, le diplôme, les écoles, ainsi que le salaire de la puéricultrice.

En quoi consiste le métier de puéricultrice ?

Marie-Paule : La puéricultrice est une infirmière ou une sage-femme spécialisée. Elle s’occupe des enfants malades ou en bonne santé de 0 à 15 ans. La puéricultrice prévient les parents contre les accidents domestiques, l’obésité… Elle soigne également l’enfant en cas de fièvre et de petites plaies.

Katia : La puéricultrice travaille en milieu hospitalier, dans les services de protection maternelle et infantile (PMI) ou dans les structures d’accueil de la petite enfance. Son rôle est d’accompagner les parents qui apprennent les gestes à prodiguer à leur nourrisson, ou ceux qui ont besoin d’aide face à la maladie de leur enfant.

Caroline : En crèche, la puéricultrice est souvent la directrice ou directrice–adjointe de la structure. Elle gère l’organisation de la crèche, veille au bon déroulement des activités, et encadre les éducatrices des jeunes enfants et les auxiliaires de puériculture. Elle s’occupe du côté administratif et financier de la structure d’accueil.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Marie-Paule : Être au contact d’enfants, et devenir le lien entre sa famille, sa socialisation, et lui.

Katia : J’aime aider les parents à se sentir en confiance face à leur enfant, malade ou non. Chaque parent vit l’évolution de son bambin différemment, mais il y a toujours des appréhensions, des questions, et nous sommes aussi là pour écouter et dissiper ces doutes.

Caroline : J’aime voir l’évolution de chaque enfant, car ils arrivent souvent vers l’âge de 3 mois et repartent pour aller à l’école vers 2 ans et demi ou 3 ans.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Marie-Paule : Le plus contraignant pour moi est d’assurer les gardes, les week-ends et les jours fériés.

Katia : Les horaires décalés (nuits, week-ends et jours fériés), et peut-être aussi le manque d’homme dans notre métier.

Caroline : Les horaires sont décalés, ce qui n’est pas toujours facile à gérer avec la vie de famille.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Marie-Paule : Il faut bien évidemment aimer travailler au contact des enfants, avoir un bon relationnel pour discuter avec les parents, et encadrer l’équipe de professionnels avec qui vous travaillez.

Katia : Il est indispensable d’aimer s’occuper d’enfants et de travailler dans ce contexte toute la semaine, avoir beaucoup de patience, être responsable et dynamique.

Caroline : La puéricultrice doit savoir écouter et observer les enfants pour détecter le plus tôt possible le moindre problème.

Quelle est la formation pour devenir puéricultrice ?

Seul(e)s les titulaires du diplôme d’État d’infirmier(ère) ou de sage-femme / maïeuticien ayant obtenu le concours d’admission dans une école de puériculture peuvent préparer le diplôme d’État de puériculteur(trice). Une fois admis(e) dans cette école spécialisée, vous suivrez 12 mois de formation pratique et théorique.

Y a-t-il un concours de puéricultrice ?

Oui, vous devez être reçu(e)s au concours d’admission dans une école de puériculture. Le ministère de la Santé en a agréé une trentaine.

Existe-t-il des écoles de puéricultrice ?

Suite à votre admission au concours, vous devez confirmer votre inscription auprès de l’école de puériculture agréée par le ministère de la Santé. Vous pouvez également vous former à distance avec les Cours Minerve, le Centre Européen de Formation, la Croix Rouge, Educatel, le Cnfdi ou encore Ecole universelle.

Quel est le salaire d’une puéricultrice ?

Le salaire d’une puéricultrice varie en fonction de son secteur d’activité et de son ancienneté. En général, le(la) puériculteur(trice) débute avec un salaire de 1800 € brut / mois, et gagne en fin de carrière 3000 € brut / mois

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Marie-Paule : Si vous décidez de vous orienter vers cette voie, ce n’est pas par hasard, alors ne perdez pas de vue vos objectifs personnels et foncez !

Katia : Ne pensez pas que travailler avec des enfants sera une sinécure, loin de là. Alors si vous avez bien cela en tête et que vous êtes passionné par l’univers de l’enfance, il n’y a plus une seconde à perdre.

Caroline : Les études sont longues et difficiles, mais le métier de puéricultrice est tellement passionnant que cela vaut vraiment la peine de s’accrocher.

Quel autre métier auriez-vous pu exercer ?

Marie-Paule : EJE, aide-soignante ou kinésithérapeute.

Katia : Je fais de l’équitation depuis l’âge de 6 ans. Le métier de cavalier m’aurait plu.

Caroline : Avant de partie sur cette voie, j’avais un faible pour le métier de conseiller à l’emploi. Ce qui m’a toujours animé est d’aider les autres.

Santé

Infirmier

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.
Auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture prodigue les soins de base nécessaires comme la toilette, soigner les petits bobos, donner les médicaments, et nourrir le nouveau-né ou l’enfant.
Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.
Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.
Aide-soignant

Aide-soignant

Vous recherchez un métier humain, dans lequel vous pourrez aider votre prochain ? Le métier d’aide-soignant est peut-être fait pour vous.
Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.
Chirurgien

Chirurgien

Le chirurgien pratique des interventions physiques après avoir consulté et présenté aux patients les possibilités des soins et opérations à effectuer.
Anesthesiste

Anesthésiste-réanimateur

Vous avez le sens du contact et aimez vous occuper des autres ? Votre vocation est de soigner les gens ? Devenez anesthésiste-réanimateur !
Ambulancier

Ambulancier

Chargé de transporter les blessés et les malades, l’ambulancier est le garant du confort du patient.

Pour résumer

👩‍🎓 Quelle école pour devenir puéricultrice ?

Vous avez le choix parmi une trentaine, dont la Croix Rouge

💸 Combien gagne la puéricultrice ?

De 1 800€ à 3 000€ en fin de carrière.

😀 Quel est le rôle de la puéricultrice ?

La puéricultrice est une infirmière ou une sage-femme spécialisée.

🎓Quelle formation pour devenir puéricultrice ?

Les titulaires du diplôme d’État d’infirmier ou de sage-femme ayant obtenu le concours d’admission dans une école de puériculture peuvent préparer le diplôme d’État de puériculteur.

Auxiliaire de santé animale

Auxiliaire de santé animale

L’auxiliaire de santé animale travaille au sein d’un cabinet vétérinaire. Organisé et polyvalent, il est surtout passionné des animaux.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Aide-soignant

Aide-soignant

Vous recherchez un métier humain, dans lequel vous pourrez aider votre prochain ? Le métier d’aide-soignant est peut-être fait pour vous.

Secrétaire médicale

Secrétaire médicale

Être secrétaire médicale, c’est d’abord accueillir les patients, physiquement ou par téléphone.

hygieniste-naturopathe

Hygiéniste – Naturopathe

L’hygiéniste – Naturopathe donne des conseils sur la respiration, le sommeil et l’alimentation pour être en bonne santé.

Sophrologue (Fiche Métier) - Comment devenir Sophrologue ?

Sophrologue

Le sophrologue est une personne pratiquant la sophrologie, une méthode basée sur des techniques simples et efficaces centrées sur la respiration.

Assistant de vie aux familles

Assistant de vie aux familles (ADVF)

L’Assistant de vie aux familles (ADVF) accompagne les personnes fragilisées ou sensibles comme les jeunes enfants, les personnes malades, handicapées…

Secrétaire pharmaceutique

Secrétaire pharmaceutique

La secrétaire pharmaceutique a un rôle important et varié en pharmacie : accueil, conseil, commandes, gestion de stocks, approvisionnement…

Secrétaire dentaire

Secrétaire dentaire

La secrétaire dentaire gère les tâches administratives et assiste le chirurgien-dentiste dans ses interventions

Auxiliaire vétérinaire

Auxiliaire vétérinaire

Passionné des animaux, l’auxiliaire vétérinaire assiste le vétérinaire, accueille et conseille les clients.

Psychologue du travail

Psychologue du travail

Constamment à l’écoute de l’autre, le psychologue du travail a pour mission de conseiller, observer et évaluer l’état d’un collaborateur en entreprise.

Chirurgien

Chirurgien

Le chirurgien pratique des interventions physiques après avoir consulté et présenté aux patients les possibilités des soins et opérations à effectuer.

Médecin du travail

Médecin du travail

Dans le but de vérifier et d’améliorer les conditions de travail, le médecin du travail intervient quotidiennement auprès des salariés et des entreprises.

Préparateur en pharmacie

Préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie intervient dans la délivrance des médicaments, la gestion des stocks et la confection de préparation spécifique.

Psychologue

Psychologue

Vous avez toujours eu envie d’aider les autres et possédez un sens de l’écoute et de l’analyse plutôt affûté ? Et si vous deveniez psychologue ?

Visiteur médical

Visiteur médical

Le visiteur ou délégué médical prospecte et visite les structures de santé, pour leur faire connaître les produits d’un laboratoire pharmaceutique.

Assistant dentaire

Assistant dentaire

L’assistant dentaire travaille avec un dentiste. Il apporte des soins aux patient, tout en assurant des tâches d’accueil et d’administration.

Dermatologue

Dermatologue

Spécialiste des traitements de la peau, le dermatologue exerce le plus souvent sa profession en cabinet.

Ophtalmologiste

Ophtalmologue

Professionnel de l’œil et de la vue, l’ophtalmologue prescrit des verres ou des lentilles de correction. Il soigne aussi les maladies relatives à l’œil.

Anesthesiste

Anesthésiste-réanimateur

Vous avez le sens du contact et aimez vous occuper des autres ? Votre vocation est de soigner les gens ? Devenez anesthésiste-réanimateur !

Ambulancier

Ambulancier

Chargé de transporter les blessés et les malades, l’ambulancier est le garant du confort du patient.

Opticien

Opticien

L’opticien est responsable de la vente de lunettes correctrices, solaires ou encore de lentilles de contact.

Accoucheur

Accoucheur

L’accoucheur ou la sage-femme est la personne qui accompagne les femmes de leur grossesse jusqu’à la naissance de leur enfant.

Médecin

Médecin

Médecin généraliste ou spécialisé, il reçoit des patients en consultations, établit des diagnostics, demande des examens et prescrit des traitements.

Diététicien

Diététicien

Le diététicien informe et conseille des personnes sur l’alimentation équilibrée à adopter en fonction de leur état de santé.

Audioprothesiste

Audioprothésiste

Mon travail consiste à conseiller le client dans le choix de la prothèse, adapter l’appareillage et contrôler sa bonne marche.

Dentiste

Dentiste

Quand tout va bien, on le voit une fois par an pour un contrôle, parfois un détartrage, en espérant qu’il ne trouve pas de carie : le dentiste.

Pédiatre

Pédiatre

Vous projetez de devenir médecin et vous recherchez une spécialisation ? Et si vous deveniez pédiatre ? Vous pourriez ainsi suivre des bébés et des enfants.

Délégué pharmaceutique

Délégué pharmaceutique

Vous avez un tempérament commercial ? Le secteur de la santé vous intéresse ? Le métier de délégué pharmaceutique devrait vous plaire.

Kinésithérapeute

Kinésithérapeute

Le masseur-kinésithérapeute ne cherchera pas à vous détendre mais à vous aider à retrouver une motricité ou une capacité fonctionnelle déficiente.

Psychomotricien

Psychomotricien

Le psychomotricien s’attaque à l’origine psychologique du handicap ou du trouble et propose des activités d’éveils ou de relaxation.

Sage-femme

Sage-femme

Qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ? Pendant ce moment unique dans une vie, la sage-femme est présente.

Ergotherapeute

Ergothérapeute

Vous souhaitez aider les patients à retrouver autonomie et indépendance par le biais de la rééducation et la réadaptation ? Devenez ergothérapeute !

Pédicure Podologue

Pédicure-Podologue

En plus de savoir comment soulager les douleurs, le pédicure-podologue est à même de concevoir des semelles orthopédiques.