Le souscripteur travaille pour une compagnie d’assurances et a pour mission d’analyser la gestion des risques.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce métier ? Découvrez sur cette fiche tous les aspects à connaître pour accéder au métier de souscripteur(trice) ainsi que les témoignages d’Aurélie, Vincent et David qui nous parlent de leur profession. 

En quoi consiste le métier de souscripteur ?

Aurélie : Etre souscriptrice consiste à s’occuper de la gestion des assurances d’une entreprise. Mes missions consiste à prévoir et analyser les risques, adapter les contrats selon les choix d’assurances, choisir de prendre en charge ou non un client, etc.

Vincent : Cette profession consiste à assurer des clients qui sont souvent de grandes entreprises. Pour cela, il faut définir les termes des contrats et assurer un suivi quotidien tout en faisant des ajustements si nécessaire.

David : Ce métier consiste à accepter ou refuser la garantie d’un risque d’une entreprise. Il faut donc évaluer les risques, élaborer les contrats, fixer la tarification et garantir un suivi des dossiers.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Aurélie : J’aime effectuer des déplacements sur le terrain et visiter les sites que j’analyse.

Vincent : C’est un métier qui recrute assez facilement car les offres d’emploi sont nombreuses.

David : J’aime pouvoir allier mon côté méthodique et commercial en une seule profession.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Aurélie : C’est un métier stressant car il faut constamment justifier ses choix.

Vincent : Etre devant mon ordinateur pendant de longues heures.

David : C’est un métier où l’on ne bouge pas énormément. Tout se fait au bureau.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Aurélie : Il faut surtout avoir un esprit de synthèse et d’analyse.

Vincent : Ce métier exige de nombreuses compétences. Nous devons avoir des facilités de synthèse mais aussi relationnelles pour négocier aisément.

David : Il est important d’aimer le contact avec le client et de savoir argumenter.

Quelle est la formation pour devenir souscripteur / souscriptrice ?

Pour devenir souscripteur, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 5 :
• Diplôme de l’École nationale d’assurances ;
• Diplôme d’université droit des assurances ;
• Master pro droit, mention droit de l’entreprise et des contrats, spécialité droit des assurances ;
• Master recherche droit, mention droit du risque, spécialité risque, assurance, responsabilité.
• Diplôme d’actuaire

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

L’admission aux écoles se fait sur concours.

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Oui, notamment l’école nationale d’assurances.

Quel est le salaire d’un souscripteur ?

Le salaire d’un(e) débutant(e) est de 2700 € brut mensuel.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Aurélie : Je leur conseillerai de développer leurs compétences relationnelles qui sont très importantes pour négocier.

Vincent : Ne cédez pas à la pression. Il faut toujours savoir argumenter et à l’écoute des clients.

David : Je leur dirai que la spécialisation dans un secteur n’est pas à négliger.