Tatoueur

Vous êtes en reconversion professionnelle et souhaitez trouver le métier qui vous correspond ? Nous vous invitons à essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se) avec un essai gratuit. Besoin d'un conseiller en orientation scolaire ? Découvrez nos supers coachs.

Le tatouage, de plus en plus apprécié par la société, attire un grand nombre de passionnés désirant exercer la profession de tatoueur.

C’est un métier qui vous intéresse ? Franck, Sylvain et Rose nous parlent de leur métier, de ce qu’ils aiment et des contraintes existantes. 

En quoi consiste le métier de tatoueur ?

Franck : Ce métier consiste à concevoir et réaliser un tatouage en injectant de l’encre dans le derme d’une des parties du corps.

Sylvain : Etre tatoueur c’est être un artiste, un dessinateur. Le rôle de conseiller au client fait aussi partie des grandes responsabilités d’un tatoueur. Il faut renseigner, conseiller et respecter les clients.

Rose : Le métier de tatoueur est assez récent. En effet, dans les années 80 il n’existait que quelques dizaines de tatoueurs en France. De nos jours, on compte plusieurs milliers de personnes, dont de plus en plus de femmes, exerçant ce métier comme activité principale et non plus comme un loisir.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Franck : Ce que j’aime dans ce métier c’est ce pouvoir que l’on a dans nos mains. On élabore une œuvre d’art qui restera marquée à jamais dans une partie du corps d’une personne.

Sylvain : J’aime particulièrement ce contact avec le client. Une grande relation de confiance et d’échange est créée.

Rose : Ce que je préfère c’est l’aboutissement final du tatouage. C’est admirer le travail final et partager la satisfaction du client.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Franck : Ce que j’aime le moins c’est le jugement négatif que font beaucoup de personnes à notre égard. Même si la mentalité de la société évolue, dans notre secteur cela ce fait petit à petit.

Sylvain : C’est un métier assez physique, ou l’on doit rester plusieurs heures assis sur un tabouret et parfois complétement courbé. Sachant qu’il ne faut surtout pas trembler.

Rose : Le contact client peut être difficile. Certaines personnes exigent beaucoup de nous afin de les rassurer.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Franck : Il faut être très créatif, savoir dessiner, imaginer et interpréter le souhait du client pour aboutir a un bon tatouage.

Sylvain : L’hygiène est un point extrêmement important dans notre profession. Il faut respecter toutes les règles d’hygiène et renseigner les clients sur ces questions.

Rose : L’écoute, l’amabilité, le respect des règles sont pour moi les qualités indispensables dans ce métier.

Quelle est la formation pour devenir tatoueur ?

Il n’existe malheureusement pas de diplôme d’Etat pour être tatoueur(euse).
Cependant, les personnes souhaitant exercer cette profession sont dans l’obligation d’effectuer une formation en hygiène et stérilisation.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un tatoueur ?

Le salaire varie entre 500 € et 2000 €.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Franck : Je leur conseillerai de participer à des formations dans les domaines de l’art et du dessin, afin d’être le plus professionnel possible.

Sylvain : Il faut absolument respecter les règles d’hygiène. De nombreuses maladies peuvent se transmettre si de simples règles ne sont pas respectées.

Rose : Soyez indulgent avec les clients. Respectez leurs opinions et choix.

Envie de vous former ?
+ de 100 formations à distance à découvrir sur Onseforme.com


Comment trouver sa voie?

Trouver sa voie

Vous êtes perdu(e) dans la route à prendre ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? Pas d’inquiétudes. Voici comment trouver sa voie !

Réussir sa vie

Réussir sa vie

“Réussir sa vie”. Voeu pieux pour certains, objectif de vie pour d’autres. Mais de quoi parle-t-on ? Existe-t-il un idéal vers lequel tendre ?





Atsem

Atsem

L’ATSEM travaille dans les écoles maternelles et seconde l’instituteur dans ses fonctions en préparant les ateliers et en donnant le goûter aux enfants. Mais pas seulement…

Puéricultrice

Puéricultrice

Infirmière de formation, la puéricultrice travaille auprès des enfants et de leurs parents. Elle encadre les auxiliaires de puériculture et les EJE.

Infirmier

Santé

L’infirmier apporte des soins au patient, l’écoute, le rassure. Elle fait souvent le lien entre le médecin et le patient.

Assistante sociale

Assistante sociale

L’assistant de service social accompagne et oriente des enfants, adultes, familles, ou groupes, en difficultés.

Paysagiste

Paysagiste

Le paysagiste pense les espaces verts et les met en scène en plantant des arbres, des arbustes, des fleurs, des bassins et des pierres.

Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie scolaire et l’auxiliaire de vie sociale ont un point commun : aider son prochain.

Prothésiste ongulaire

Prothesiste ongulaire

Prothésiste ongulaire, un métier qui fait « des pieds et des mains » pour la beauté des ongles !

Éducateur spécialisé

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé peut travailler aussi bien auprès des enfants, des personnes handicapées ou encore des adultes en rupture professionnelle, familiale.

Accompagnant éducatif et social (AES)

Accompagnement éducatif et social (AES)

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap.

Serrurier

Serrurier

Il est spécialisé dans le travail des métaux qu’il façonne et travaille dans tout type de construction métallique : de la menuiserie à la charpente…