Et si vous vous formiez à distance ? Plus de 100 formations proposées par notre partenaire. Plus d'informations et documentation gratuite en bas de cette page.

Vous souhaitez participer activement à l’embellissement de votre ville ? Ce métier est fait pour vous !

Le(la) terrassier(ère) s’occupe de l’entretien de la voie rurale, l’aménagement des carrefours, trottoirs, terrains, chantiers, etc.

Découvrez plus en détails ce métier grâce aux témoignages de Paul, Jean-Claude et Charlie, et apprenez comment devenir terrassier (formations, salaire, qualités requises). 

En quoi consiste le métier de terrassier(ère) ?

Paul : Je suis terrassier pour les Travaux Publics depuis plusieurs années. J’ai pour principale mission la participation aux chantiers de plusieurs communes, notamment l’entretien de la voie publique, les constructions de bâtiments et d’aménagements, etc.

Jean-Claude : Etre terrassier c’est travailler en plein air toute l’année afin d’entretenir les voies, aménager les carrefours, les routes, construire des aménagements… Pour cela, ils nous arrivent aussi de nous occuper du nivellement, du drainage ou encore réparer et entretenir des immeubles.

Charlie : Ce métier très physique consiste à s’occuper de l’entretien des voies publiques, des immeubles… Les tâches à effectuer dépendent des chantiers, il peut s’agir de creuser des tranchées, préparer un terrain pour une construction, assurer des fondations, etc.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Paul : C’est un métier très polyvalent qui me permet de réaliser différentes missions selon les chantiers. De plus, j’ai la possibilité de travailler dans plusieurs zones de la commune et de voir du paysage, au contraire de beaucoup de personnes qui passent leurs journées au bureau devant un ordinateur.

Jean-Claude : Ce que j’aime dans ce métier c’est le fait de pouvoir travailler en plein air et de ne pas être enfermé entre quatre murs.

Charlie : Ce métier me permet d’apprendre constamment de nouvelles choses, que ce soit des techniques ou encore des outils. Je développe ainsi mes compétences au fur et à mesure.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Paul : C’est un métier très physique qui exige beaucoup de nous. De plus, en hiver il est très difficile de supporter le mauvais temps.

Jean-Claude : Comme c’est un métier très physique, je rentre souvent chez moi exténué.

Charlie : Devoir être constamment en pleine forme est très difficile surtout en hiver.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Paul : Il faut surtout être en forme et aimer travailler avec ses mains.

Jean-Claude : Etre en forme et respecter les règles de sécurité sont les qualités les plus importantes à avoir.

Charlie : Il faut savoir respecter les règles imposées par nos supérieurs, notamment les règles de sécurité et avoir un petit côté commercial car il peut nous arriver d’aller acheter du matériel.

Quelle est la formation pour devenir terrassier(ère) ?

Il est possible d’exercer cette profession sans formation, cependant il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme pour faciliter l’embauche.

• CAP constructeur de routes ;
• CAP conducteur d’engins, travaux publics et carrières …
• Brevet Professionnel maçon ou conducteur d’engins de chantier de travaux publics.
• Bac pro travaux publics…

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non

Quel est le salaire d’un(e) terrassier(ère) ?

Le salaire mensuel brut d’un(e) débutant(e) est d’environ 1400€ + primes.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Paul : Multipliez vos expériences pour pouvoir avoir une plus grande opportunité d’embauche en entreprise.

Jean-Claude : Soyez courageux, persévérant et surtout très en forme !

Charlie : Choisissez un diplôme car ils le sont de plus en plus exigés par les recruteurs.

Et si vous vous formiez à distance ?

Plus de 100 formations proposées par notre partenaire Skill and You. Remplissez le formulaire, un conseiller vous informera sur le programme détaillé et les tarifs.
PARTAGER