Les métiers du secteur de la beauté et de l’esthétique vous intéressent ? Découvrez le métier de vendeur conseiller en parfumerie et les différentes compétences nécessaires à avoir pour pouvoir exercer cette profession grâce aux témoignages de Sylvain, Anna et Julia qui nous parlent de leur métier (accès au métier, salaire, qualités requises, inconvénients, etc.). 

En quoi consiste le métier de vendeur conseiller / vendeuse conseillère en parfumerie ?

Sylvain : Je suis technico-commercial au service d’une grande marque de cosmétique depuis cinq ans. Mon métier consiste à présenter et conseiller les clients sur une sélection de parfums. Ma principale mission consiste à identifier les besoins des clients et vendre un maximum de parfums.

Anna : Le métier de vendeur conseiller en parfumerie consiste à maitriser toutes les caractéristiques des fragrances dans le but de conseiller les clients et vendre des parfums. Il faut avoir un excellent sens de l’odorat afin de comprendre les besoins et choix des clients et tout faire pour qu’ils repartent satisfait de leur achat.

Julia : La profession de vendeur conseiller en parfumerie commence un peu avant l’ouverture du magasin car il faut s’assurer que tout est en ordre, que les lieux sont propres et organisés. Notre plus grande mission consiste à accueillir et répondre aux questions des clients dans le but de satisfaire leurs attentes.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Sylvain : Le contact avec les clients.

Anna : Réussir à satisfaire les clients.

Julia : Le secteur de l’esthétique et cosmétique a toujours été ma passion. J’adore pouvoir me renseigner sur les fragrances et conseiller les clients.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Sylvain : La pression ressentie par la direction sur les ventes à effectuer.

Anna : La rivalité entre les collègues.

Julia : Rester debout de longues heures est épuisant.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Sylvain : Un excellent sens du contact, rigueur et amabilité.

Anna : Ce métier demande énormément de connaissances sur les fragrances que nous vendons. Il faut être aimable, avoir une bonne présentation et savoir écouter les clients.

Julia : Il faut être persuasif, réussir à fidéliser les clients et avoir un très bon sens du contact.

Quelle est la formation pour devenir vendeur conseiller / vendeuse conseillère en parfumerie ?

Pour exercer ce métier, de nombreuses formations sont envisageables :
• Bac Pro Esthétique-Cosmétique-Parfumerie ;
• CAP, Brevet Professionnel ou BTS dans l’esthétique, cosmétique ou parfumerie.

Y a-t-il un concours pour exercer ce métier ?

Non

Existe-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Non. Cependant, vous pouvez choisir de vous former de chez vous grâce aux cours par correspondance de l’école Karis.

Quel est le salaire d’un(e) vendeur(euse) conseiller(ère) en parfumerie ?

Un(e) vendeur(euse) conseiller(ère) en parfumerie débute avec le SMIC.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Sylvain : Développez vos connaissances en langues étrangères. Cela fera la différence lors des entretiens d’embauche.

Anna : Soyez persuasif et attentifs aux besoins des clients.

Julia : Je leur dirai d’être organisé, rigoureux et de soigner leurs présentations.